jeudi 9 février 2012

Nems shuas comme en Thailande.


Nems chuas comme en Thailande.

Une fois de plus c’est grâce à mon amie Boopa que je peux manger régulièrement ces délicieux petits paquets de viande à l’AIL et non pas Halal.
J’adooooore.
Je ne sais pas si j’aurais le courage de les préparer moi-même mais qui sait.
Boopa ne mesure pas les quantités, alors pour vous donner quelques précisions je me suis rendue sur le blog rédigé en anglais dont j’ai traduit les ingrédients et la préparation. Mais je vous invite à aller visiter le site pour profiter de toutes les photos des différentes étapes.

1k 500 de viande de porc maigre hachée deux fois
500 g de peau de porc cuite, bien séchée  et finement découpée
1 tête d’ail découpé en fines lamelles
1 c à s de grains de poivre grillés
1 c à s de poivre moulu
du chili thai coupé en fines lamelles
12 c à s de sucre
3 c à soupe de vin blanc sec
3 sachets de poudre Nam (dans les épiceries asiatiques)

Préparation
*
Dans un plat mélanger la viande de porc, la peau, le sucre, les poivres, le vin et les épices (sauf les petits sachets inclus dans le sachet de mélange d’épices).
Mélanger consciencieusement avant d’ajouter les petits sachets.
Mélanger à nouveau jusqu’à ce que le mélange devienne collant et que tout soit bien amalgamé).

Prendre un ou deux barquettes en aluminium et recouvrir le fond de film étirable..
Etaler la préparation dans la barquette et bien tasser le tout.
Recouvrir d’une autre couche de film étirable et de papier d’aluminium.
Mettre dans le frigo et laisser la viande s’imprégner des épices pendant 3 jours.

Sortir la plaque de viande et la découper en petits « paquets » de 5 x 3 cm.
On peut les emballer de différentes façons, à vous de choisir.
L’emballage dans des feuilles de bananier est à conseiller mais on ne peut pas les trouver au coin de la rue chez nous.


4 commentaires:

  1. Je mangeais ça avant quand j'étais petite mais depuis 15 ans j'aime pas du tout. C'est étrange. Mais ça fait monter des souvenirs d'enfance dès que je les vois. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que c'est dommage mais les goûts changent avec le temps.

      Supprimer
  2. Merci merci merci, quand on va en France faire le plein d'"asiatiqueries" on se rue sur les nem chuas, on adore, on se les partage à l'apéro : on les coupe en 2 et on se garde les moitiés avec le piment et on laisse les autres aux petits. Pas de problème ici pour trouver la viande mais par contre il va falloir attendre pour la poudre Nam... encore une chasse au trésor dans les rayons du cash and carry asiatique de Perpignan en perspective!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai la chance d'avoir un mari qui sait que je suis tellement fan qu'il me les laisse. J'ai trouvé par le plus pur des hasards de la peau de porc dans un grand super marché de Luxembourg. Je remarque que les abats réapparaissent dans les rayons des grandes surfaces.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...