vendredi 20 mai 2011

Bobotie



Le Bobotie, un plat très connu en Afrique du sud, je l’ai mangé pour la première fois à Pilgrim’s Rest dans l’Eastern Transvaal.
Un petit village qui doit son nom au fait que les chercheurs d’or sur leur long chemin à la découverte, chemin  souvent parsemé de rêves déçus, ont eu le sentiment quand ils ont découvert de l’or à cet endroit, de pouvoir poser leurs valises pour un temps et enfin profiter de leur travail.
Le célèbre Royal Hotel, un bien grand nom pour cet établissement désuet dans lesquels de jeunes couples passent encore parfois leur nuit de noces, offre un menu très réduit dont le Bobotie.
On est loin de la gastronomie, qui existe bien sur en Afrique du Sud, mais c’est une occasion de goûter un plat familial et surtout d’apprécier la saveur unique des « curry leaves ».

Vous voulez la recette ? La mienne ne respecte pas la méthode de cuisson qui conseille de cuire la viande au four avant d’ajouter le mélange crème-œufs, elle est plus rapide et à mon avis le résultat est correct.

Ingrédients pour 4 personnes:  

800 g de haché de porc et bœuf
2 tranches de pain de mie
2 oignons hachés
2 c à s d’huile d’olive
15 g de poudre de curry de bonne qualité
1 c à s de confiture d’abricots
2 c à s de vinaigre
2 c à s de pignons grillés ou d'amandes grillées
1 c à thé de coriandre et une de cumin en poudre
une poignée de feuille de curry (Murraya Koenigii)
3 œufs
300 ml de crème fraîche

Préparation :

Faire tremper la mie de pain et l’essorer.
Mettre une casserole sur le feu, y faire chauffer l’huile pour y dorer la viande.
L’écraser à la fourchette en la retournant constamment.
Ajouter le curry, la confiture et le vinaigre.
Saler et poivrer.
Quand la viande est cuite la transférer dans un plat à gratin.
Faire griller les pignons dans une poêle sans matière grasse.
Battre la crème fraîche avec les œufs, saler et poivrer.
Verser cette préparation sur la viande.
Parsemer de feuilles de curry.
Cuire au four jusqu’à ce que la crème soit consistante.
Garnir avec les pignons.
Servir avec du riz jaune et une salade.

Le riz jaune qui est l'accompagnement traditionnel du plat originaire du Cap Malay: le Bobotie
Il vous faudra 2du riz, des raisins secs préalablement trempés pendant 20 minutes, 1 c à s de curcuma, du sel et 2 morceaux de cannelle.
Pour la préparation, faites bouillir l'eau salée, ajouter les épices et les raisins et laisser bouilir selon le temps indiqué selon la sorte de riz que vous utilisez.
Egouttez, parsemer de queles morceaux de beurre et d'un peu de sucre.

Si vous n'avez pas de feuilles de curry, très difficiles à trouver vous pouvez les remplacer par des feuilles de laurier ou des feuilles de citronnier fraîches, mais bof, c'est décevant






Instructions on how to make it

Place all the ingredients, including the raisins in about 750ml of water, bring to the boil and simmer for 15 to 20 minutes. If there is still excess water in the pot when the rice is tender, pour it out carefully. 
Dot the rice with a few blobs of butter and give it a sprinkling of cinnamon sugar (come on Penny, a little sugar and a little cinnamon powder, mixed together). 

Cover and keep warm. 






3 commentaires:

  1. Qu'est-ce qu'on voyage chez toi !
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Marie-Claire
    Ta recette et ta présentation me plaisent beaucoup
    Vivement te rencontrer au Salon à Bruxelles .
    Amitiés culinaire et bon dimanche ,
    Roland

    RépondreSupprimer
  3. Certains l'ont rencontré à Culinaria, d'autres ont partagé la table de "THE CUBE" pour déguster son menu. Sang Hoon Degeimbre partage toujours et en tous lieux ;-)!
    Et si vous pouviez passer une journée en cuisine avec lui à "L'air du temps" en compagnie de 3 amis?
    J-4
    J'attends vos recettes jusqu'au 29 mai à minuit.

    Il vous reste 4 jours, jusqu'au 29 mai à minuit pour m'envoyer vos recettes participantes.

    http://www.casseroleespertinentes.be/#post51

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...